Place J. Monnet > Réaménagement d’un duplex de 150 m²

  • Cuisine ouverte et originale
  • Cuisine ouverte et originale
  • rangement sous escalier
  • rangement sous escalier
  • rangement sous escalier
  • rangement sous escalier
  • Cuisine ouverte laquée et crédence en verre laquée
  • Cuisine ouverte et originale
  • Cuisine laquée et crédence en verre laquée
  • Cuisine ouverte sur salon
  • Cuisine ouverte blanche et bleu
  • Détail des rangements en multiplie bouleau peint
  • Détail des rangements en multiplie bouleau peint
  • Détail des agencements sur mesure
  • Rangements astucieux sous escalier
  • Garde corps d'escalier graphique
  • Garde corps d'escalier graphique
  • Garde corps d'escalier graphique
  • Garde corps d'escalier graphique
  • Garde corps d'escalier graphique
  • Détail du garde corps d'escalier graphique
  • Douche italienne en béton ciré
  • Salon parquet chêne massif
  • Salon avec vue sur terrasse
  • Plan réalisé par Adelila architecture d'intérieure à Lyon
  • Plan d'états des lieux
  • Plan du projet de réaménagement
  • Plan de détail des rangements réalisé par Adelila architecture d'intérieure à Lyon
  • Plan de détail des rangements
  • Plan de détail des rangements sous escaliers
  • Plan de détail des rangements sous escaliers

Rénovation d’un duplex de 150 m² à Lyon 09

photos avant-après :  cliquez ici.

Un couple de bientôt trois enfants fait l’acquisition d’un appartement en duplex de 150 m2 et 105 m2 de terrasses dans un immeuble des années 1990. Situé au 10ème et dernier étage, l’appartement se distingue par la banalité de son plan orthonormé, induisant d’une part un sas d’entrée peu pratique qui donne sur l’escalier menant à l’étage et d’autre part un long mur qui sépare de la cuisine. Peu de place pour accueillir des rangements, mais surtout une perspective bouchée par les cloisons. La cuisine datant de la construction est fermée et sous-dimensionnée.

Afin de proposer un projet correspondant au style de vie de ses occupants le choix est de simplifier les circulations et d’ouvrir au maximum les espaces de vie.
Pour cela la cloison de la cuisine est démolie, elle s’ouvre généreusement sur l’entrée et offre une large perspective sur l’espace du salon. Une autre cloison est démolie et permet d’installer un coin repas à proximité de la cuisine et de profiter de l’espace largement vitré.

Les espaces sont uniquement délimités par le mobilier sur mesure dessiné par l’architecte. Les agencements réalisés en multiplis bouleau peint, seules les tranches sont restées brutes. Les effets graphiques sont ainsi soulignés.
Dans l’entrée , le garde-corps de l’escalier toute hauteur dissimule l’escalier et le singularise. Il permet d’intégrer de grands tiroirs de rangement dont l’appartement en était dépourvu. De la cuisine, la structure géométrique de l’étagère donne un jeu de superposition avec les motifs du garde-corps. La cuisine est intégralement changée, doublée de rangement. La crédence en verre laqué du même bleu que le mobilier unifie les espaces. Le sol en résine permet de récupérer les différences de niveau.

A l’étage, le garde-corps se prolonge un motif géométrique plus petit est privilégié afin d’éviter que les enfants ne puissent escalader. L’ensemble de l’étage est simplement rafraîchi à l’exception de la salle de bain parentale où la baignoire fait place à une douche à l’italienne en béton ciré.